4 conseils à suivre avant d’introduire un esturgeon dans son étang

By 6 août 2017Conseils

Ce majestueux poisson aux allures de prédateur fait rêver beaucoup d’entre vous. Vous avez toujours eu en tête d’en posséder mais vous ne connaissez pas vraiment les conditions? Pas de soucis, cet article est fait pour vous !

Acipenser_oxyrhynchus_(edit)

L’esturgeon est un poisson plutôt costaux, originaire de grands lacs d’Europe de l’Est mais qui a bien failli disparaitre suite à la surexploitation par la surpêche. Heureusement aujourd’hui, il se porte beaucoup mieux et on peut même en retrouver dans nos étangs… mais à certaines conditions.

Voici 4 conseils clé pour l’introduire au mieux dans votre grand lac.. oups que dis-je.. dans votre joli petit bassin 😉

  • L’esturgeon ne convient pas aux petits étangs

C’est un poisson qui peut devenir très grand, même si cela peut prendre du temps. C’est pour quoi nous conseillons au minimum 10000 litres d’eau par esturgeon avec une profondeur idéale de 1,20 mètre. Il faut un système de filtration puissant et un fond de bassin assez doux (éviter les graviers et le sable car il y est très sensible). Votre bassin ne doit pas être trop encombré, en effet l’esturgeon ne sait pas nager en arrière, il peut donc vite se coincer et se noyer entre des pierres, des paniers de plantation ou des algues filamenteuses.

  • L’esturgeon demande une alimentation spécifique

Contrairement aux autres poissons de bassin, l’esturgeon a besoin de s’alimenter sur le fond parce que sa bouche se trouve sur sa partie inférieure. Veillez dès lors à lui fournir une nourriture coulante. Pensez également à continuer de le nourrir durant les périodes hivernales car son métabolisme ne lui permet pas d’hiberner tel que le font les koïs.

  • L’esturgeon a besoin d’une eau bien oxygénée

D’origine, l’esturgeon est un poisson de fond qui aime une eau très oxygénée et avec du courant. Tout comme un requin, son système de respiration ne lui permet pas de pomper assez d’eau avec ses branchies. Il a besoin de nager sans cesse pour respirer assez d’oxygène. Il est donc indispensable d’avoir une excellente aération (pompe à air primordiale!) et un espace suffisant dans le bassin.  

  • Evitez que les carpes koïs mangent sa nourriture

Si vous voulez avoir des koïs et des esturgeons dans votre étang, pensez bien que le koï (glouton comme il est) mangera bien plus vite la nourriture de l’esturgeon. Il est donc important d’habituer les poissons au nourrissage au même endroit et à la même heure. Ainsi, vous apprendrez aux poissons où se trouve leur nourriture. L’idéal est donc de distraire les carpes koï de l’autre côté du bassin pour donner plus de temps à l’esturgeon.

→ Astuce : faites tomber la nourriture pour esturgeon dans un tuyau en PVC jusqu’au fond, pour empêcher les koïs de les attraper trop tôt.  

Un dernier petit conseil : n’achetez pas des esturgeons trop petits (minimum 20cm) car ils demandent un nourrissage toutes les 3 heures et sont beaucoup plus sensibles.

Leave a Reply