8 astuces efficaces pour protéger votre étang du héron.

Pour tout propriétaire d’étang, le héron est une véritable plaie. En quelques jours, il est capable de vider un étang entier. Cependant, il existe quelques trucs et astuces pour vous en débarrasser. Un bassin artificiel est un vrai festin pour un héron ! De plus, à la période hivernale, le métabolisme de vos poissons est ralenti ce qui facilite le travail du héron. 

Même s’il s’agit d’animaux magnifiques, ils sont rarement les meilleur(e)s amis de propriétaires d’étang comme vous. Une fois que l’étang est repéré, ils y viendront régulièrement pour manger. Ils auront tendance à chasser des poissons de moins de 20CM. Il existe différentes solutions pour éloigner les hérons. Il existe des anti-héron à jet d’eau, à ultra-son, sonores, des barrières électrifiées ou encore des filets de protection. Dans ce micro-guide, on vous explique les solutions les plus efficaces.

Voici nos astuces pour vous protéger du héron.

Installation de zones de plantes hautes

Prévoyez des zones de plantes hautes (plantes aquatiques telles que des typhas, iris, …) pour bloquer l’accès du héron aux bordures de l’étang. Dans la pépinière aquatique d’Aquiflor, vous allez retrouver plusieurs variétés de plantes aquatiques qui vont vous permettre de protéger les bords de votre étang : pontederia lance, typas, zizania, sagitaires, …

Installation d’un filet de protection sur l’étang (ou flottant).

Utilisez un filet de protection (relevé par des piquets à une hauteur minimum de vingt centimètres) par rapport au niveau de l’eau. Cette méthode est sans nul doute la plus efficace pour faire fuir définitivement les prédateurs (chats et hérons). 

Depuis quelques années, nous distribuons également le PONDPROTECT, c’est une solution flottante à placer à la surface de l’eau pour empêcher le héron d’attaquer vos poissons. Vous pouvez la découvrir en cliquant juste ici.

Utilisation d’un héron factice ou d’un faucon pèlerin

Utilisez un faux héron ou un faux rapace. Cette méthode est efficace contre les hérons mâles mais ne fonctionne pas avec les femelles. Nous utilisons dans nos jardins des effaroucheurs à oiseaux pour faire fuir les prédateurs (hérons et cormorans). 

Utilisation d’un détecteur de mouvement

Installation d’un détecteur de mouvement. Il existe différents types d’appareils qui réagissent à la chaleur et au mouvement). Un des appareils que nous proposons crée un jet d’eau en direction du prédateur. Les détecteurs qui émettent des ondes sonores sont également efficaces.

Placer des piquets et un filet de pêche (ou électrique) autour de l’étang

Utilisez des petits piquets et du fil nylon (fil de pêche) et réalisez plusieurs tours du bassin pour limiter les accès à l’étang. Si cette technique ne fait pas ses preuves chez vous, nous proposons des kits de clôtures électriques (basse tension) spécialement conçus pour éviter les prédateurs tels que des chats ou des hérons. 

Utilisation d’une pyramide ou d’une boule réfléchissante

Placez une pyramide réfléchissante (souvent flottante). Celles-ci réfléchissent la lumière du soleil, ce qui effraie le héron. Attention, le héron est surtout en chasse tôt le matin ou tard le soir. Il faudra privilégier ce type d’installation sur des bassins fortement exposés à la lumière du soleil. 

Installation d’une moustiquaire

Placez une moustiquaire. Cette astuce fonctionne très bien sur des bassins à bords plats. Vous pouvez fabriquer vos moustiquaires sur mesure. En votre absence, posez cette moustiquaire sur l’étang. Cette solution reste esthétique s’il s’agit d’un étang contemporain. 

Placement d’un effaroucheur à hérons

Cette solution reprend toujours le système du leurre, mais cette fois avec un cerf-volant. Ce dernier est généralement en forme de corbeau, et est très efficace pour duper et chasser les hérons d’une zone déterminée. 

Ce système de cerf-volant effaroucheur à oiseaux permet de protéger les semis et zone de pisciculture. Il eloigne les corbeaux, pigeons, cormorans, héron.

  • Protection de semis, arbres fruitiers, jardins, champs, poulaillers. 
  • Eloigne les ramiers, corbeaux, pigeons, cormorans et hérons.
  • Cerf-volant avec ligne de 2,5m en Kevlar et crochets en acier

Le cœur du système est un oiseau en forme de rapace (Aigle/ Faucon) qui vole au gré du vent en haut d’une perche. A la moindre brise de vent (Moins de 2 Km/h suffisent), le dispositif set met en vol et vole de façon aléatoire. Il imite le vol d’un oiseau de proie, tel qu’une buse, un épervier, un faucon pour intimider les oiseux prédateurs et défendre votre culture, vos arbres fruitiers, votre jardin potager, votre vigne…


Pensez également à partager vos conseils avec la communauté Aquiflor. Ci-dessous, voici les solutions recommandées par notre communauté pour faire fuir les hérons et protégez vos poissons. Merci d’avance pour votre participation !

Voici quelques trucs et astuces pour éloigner les hérons :

Il y a beaucoup de solutions qui sont recommandées sur le web par rapport aux hérons. Dans ce micro-guide, on s’est permis d’interviewé nos client(e)s et de vous lister les solutions les plus recommandées par la communauté Aquiflor.

Chez Christiane, c’est la Faucon qui fait ses preuves !

 » J’ajoute un faucon pèlerin en plastique, sur un morceau de bois et je le change de place tous les 15 jours. Le faucon pélerin est le seul prédateur des hérons. J’ai pu en trouvé chez Aquiflor ! « 

Christiane
Chez Christine, ce sont les canards !

 » Que des canards chez moi, donc quand il se pose, c’est généralement pour se reposer, boire ou manger mais pas de pêche possible  🙂 « 

Christine
Chez Caroline, c’est la clôture électrique qui fonctionne à merveille !

 » Le top clôture électrique Gallagher et plus de soucis 🥰« 

Caroline V.
Chez Sébastien, c’est le fil de pêche (utilisé aussi en pisciculture)

 » Je met un fil de pêche tout le tour de l’étang à 40cm de hauteur .« 

Sébastien
Céline a plus d’un tour dans son sac pour le héron !

 » En cette saison le filet fait bien le job et également pour retenir les feuilles mortes sinon à partir du printemps, le héron factice (bien imité) marche bien. Je ne suis plus embêtée depuis que j’ai installé les miens. Et ils restent sur berge toute l’année. Il faut cependant penser à les déplacer de temps en temps.« 

Céline
Chez Jean-Pierre, c’est aussi le filet de protection en hiver

 » Moi simplement un filet depuis plus de 40 ans ! Et jamais de problème ! J’ai des hérons qui viennent chaque année -PS: j’habite dans une région où il y a beaucoup d’étangs« 

Jean-Pierre
Chez Sylvie, c’est l’aigle en métal que vous pouvez découvrir dans notre serre tropicale !

 » Un faux rapace cerf-volant au bout d’une perche combiné au rapace sur la photo. Ça bouge avec le vent.« 

Sylvie
Chez Barbara, le faux héron fonctionne depuis des années !

 » Un faux héron, des années que nous en avons un et pas de soucis« 

Barbara
Chez Eric, il a aussi été convaincu par le faux héron

 » C’est lui la plus efficace des protection. Il est gentil avec les autres animaux de la maison, ne coûte rien en nourriture, ne salit pas et fait fuir ses congénères en chaire et en plumes… Il faut juste le déplacer de temps en temps et le ré-assembler après les grands vents…« 

Eric

Besoin d’un conseil personnalisé ?