6 étapes pour construire un bassin de jardin réussi

Comment construire un étang ou un bassin de jardin? Vous avez comme projet de créer un bassin? L’étang ou le bassin de jardin est un lieu d’épanouissement unique pour les êtres vivants qui y coexistent. Il s’agit aussi d’un lieu de détente et d’exploration pour vous et votre tribu.

Animaux, végétaux et insectes se profileront peu à peu pour créer un écosystème riche, ludique et formateur. Source d’équilibre écologique par excellence et de bien-être pour toute la famille, découvrez comment construire votre jardin aquatique en quelques étapes.

1. Choisir l’emplacement idéal dans son jardin

Construire son bassin de jardin est un exercice relativement aisé. Toutefois, il est utile d’être au moins deux personnes pour le faire. Tout seul, vous serez vite fatigué. Optez pour un emplacement dégagé, plat et facile à travailler. Notez que votre pièce d’eau aura besoin de six heures d’insolation par jour. Favorisez donc les expositions sud-est ou est.

Attention, certains arbres disposent de racines si imposantes qu’elles pourront causer des dégâts dans la bâche a posteriori. D’autre part, la chute de leurs feuilles ou de leurs fruits pourrait créer un surplus de matière organique dans votre étang en automne. Veillez donc à laisser de la distance entre votre plan d’eau et vos gros arbres ! Enfin, préférez un emplacement proche de votre maison si vous avez des enfants en bas âge afin de pouvoir les surveiller de près.

2. Creuser un trou pour accueillir son bassin

Vous avez déterminé le meilleur emplacement pour votre bassin ? Bravo ! Il est maintenant l’heure de creuser votre trou. Commencez par faire le contour de votre bassin à l’aide d’une pelle-bêche ou d’une bombe de peinture. Concernant la forme de la pièce d’eau, vous avez l’embarras du choix : rectangle, carré, rond, ovale ou en forme de haricot pour un rendu atypique et plein de charme. Cependant, la forme ne doit pas être alambiquée pour autant. Sinon, l’eau aura tendance à stagner, ce qui entrainera une accumulation de vase et une apparition d’algues disgracieuses. Pour un résultat parfait, allez donc à l’essentiel.

Concernant la profondeur, creusez un trou de 80 cm minimum pour permettre à vos poissons de passer l’hiver au chaud et l’été au frais. Si vous souhaitez acquérir une carpe koï, allez jusqu’à 1m20. Ce magnifique poisson d’ornement peut mesurer de 60 à 90 cm de long une fois sa taille adulte atteinte. Gâtez-le et accordez-lui beaucoup d’espace pour qu’il se déplace librement et qu’il s’épanouisse pleinement. Astuce : creusez un palier à 30-40 cm du bord du bassin et 30 cm de largeur pour faciliter l’installation de vos plantes.

3. Opter pour une bâche PVC ou EDPM ?

Dans cet article, nous allons nous attarder sur la construction d’un réservoir à l’aide d’une bâche. Notez cependant qu’une seconde option s’offre à vous : le bassin perforé.
Les avantages de la bâche EPDM sont nombreux. Contrairement à une bâche PVC qui persistera de 5 à 15 ans selon son épaisseur, la durée de vie de la bâche EPDM peut aller jusqu’à 50 ans si vous l’entretenez avec précaution. Par conséquent, son rapport qualité prix est excellent. Même si son tarif représente un investissement de départ important, cet achat sera surement définitif. En outre, son élasticité facilite son installation et diminue les plis. Elle présente aussi une forte résistance aux UV et changements de température. De ce fait, elle ne risque pas de ramollir à cause de la chaleur. Enfin, elle est recyclable. Lorsque vous passerez à sa pose, pensez à laisser 100 cm de marge de chaque côté pour pouvoir aménager les abords du bassin avec aisance.

4. Penser au feutre de protection géotextile

Il s’agit d’un revêtement de protection en tissu synthétique qui conditionnera la longévité de votre bassin. Placé entre le fond de l’étang et la bâche, il préviendra l’échappement de l’eau si des racines ou des pierres finissent par l’endommager. Choisissez votre feutre de protection avec soin et ne vous avisez pas de sauter cette étape même si vous choisissez une bâche EPDM. Il s’agit là d’un gage de qualité et de solidité. Lors de sa pose, découpez-le en petits morceaux pour qu’il épouse les bords et les coins du bassin à la perfection. Ne laissez pas apparaître de terre et faites-le dépasser sur les abords de l’étang, comme pour la bâche. Important : placez la partie lisse du côté intérieur du bassin et la partie gratinée sur la face extérieure.

5. Poser la bâche, la pompe et le filtre à eau

À cet instant, envisagez d’appeler quelques amis pour installer votre bâche. En effet, en fonction de sa taille et de son épaisseur, elle peut rapidement être très lourde et difficile à manipuler. Lancez-vous un jour où le soleil brille de mille feux pour effectuer ces travaux. La bâche EPDM sera souple et plus facilement pliable. Pensez à vous déchausser en amont pour ne pas l’abimer et profitez-en pour mettre directement la pompe dans le bassin. Ne l’installez pas tout au fond du bassin. Elle doit rester accessible. Ajoutez enfin le filtre à eau. Il permettra de la nettoyer, de la brasser et de réguler sa température au fil des saisons.

6. Remplir son bassin d’eau et finaliser les berges avec goût

Voilà enfin venu le temps d’ajouter l’eau de votre bassin. Un moment symbolique ! Remplissez-le tout doucement pour que la bâche prenne la forme de la terre creusée. Tirez simultanément sur les côtés au fur et à mesure pour limiter les plis. Attendez 3 à 4 jours avant de remplir les derniers centimètres. Ceci permettra à la bâche se tendre au maximum jusque là. Découpez les morceaux de bâche et de feutre de protection qui dépassent pour obtenir un résultat plus joli. Astuce : relevez votre compteur d’eau avant et après pour connaître le nombre total de mètres cubes. Finalisez les berges et embellissez ce lieu sacré à votre goût. Sublimez votre pièce d’eau avec des plantes aquatiques, de grosses pierres naturelles, des dalles… Amusez-vous avec vos amis et votre famille et laissez vos talents de décorateurs s’exprimer.

Bonne nouvelle : la construction d’un bassin de jardin ne nécessite pas d’autorisation de travaux. En seulement 3 ou 4 heures, vous construirez vous-même un magnifique étang qui viendra agrémenter votre coin de verdure avec beaucoup de charme. Commandez votre matériel dès maintenant et appelez quelques proches en renfort. Vous obtiendrez vite un bassin d’eau relaxant pour méditer, observer les grenouilles et rendre vos voisins (très) jaloux.

Laisser un commentaire

HORAIRE JANVIER

mardi au vendredi : 10h à 18h
le samedi : 10h à 13h

INFO

Aquiflor.com
22, Rue de la liberté
1320 Nodebais
010/86.03.54
support@aquiflor.com

NAVIGATION