Articles de la catégorie : Conseils

5 prédateurs de moustiques à attirer dans votre jardin

Le 6 Juil 22

Publié dans la catégorie :

Comment réduire facilement les quantités de moustiques dans votre jardin? Il existe des techniques écologiques et naturelles pour réduire la quantité de moustiques dans votre jardin. Les moustiques, c’est un peu l’insecte de l’été que tout le monde déteste…. Sauf, ceux qui ne se font jamais piquer.

Dans ce micro-guide, on vous explique comment limiter les moustiques sans utiliser des produits chimiques. Il existe des astuces naturelles pour les éloigner. Un moustique est un insecte qui se développe d’abord sous forme de larves (sous l’eau), avant de passer à l’état adulte comme on le connait, volant. Dans ces différentes phases d’évolution, ces prédateurs naturels varient.

  • Œufs
  • Etat larvaire
  • Etat de nymphe
  • Etat adulte (volant)

On appelle prédateurs, les organismes vivants qui chassent des proies pour se nourrir. Saviez-vous que les moustiques pondent souvent dans des eaux stagnantes. Vous pouvez du coup utiliser une pompe à air ou un jet d’eau pour y mettre l’eau en mouvement et les faire fuir. Ci-dessous, voici quelques prédateurs naturels à attirer dans votre jardin ou bassin pour limiter les moustiques.

La grenouille

Un bassin dans votre jardin va vous permettre d’attirer les grenouilles. La grenouille est une prédatrice naturelle pour les moustiques. L’avantage de la grenouille, c’est qu’elle se nourrit du moustique sous toutes ces formes (larves, adultes). Pour attirer les grenouilles, vous allez devoir créer un petit plan d’eau, ou une mare naturelle. Découvrez notre guide pour attirer les grenouilles dans un étang en cliquant ici.

L’ide mélanote

Comme pour les libellules (à découvrir ci-dessous), les poissons comme les ides (ou la gambusie mais qui ne tient pas l’hiver en Belgique) se nourrissent des larves de moustiques. On appelle d’ailleurs ce poisson « le chasseur de moustiques ». Il est intéressant de les introduire dans votre bassin. C’est aussi le cas des notropis qui raffolent des petits moustiques en surface.

Avant d’introduire les poissons, plantez des plantes aquatiques pour favoriser les cachettes.

Hirondelle

Les hirondelles adorent venir faire des plongées dans votre bassin ou étang pour s’y abreuver. C’est un oiseau insectivore comme le martinet. Un individu peut avaler jusqu’à 3000 insectes par jour. Pour les attirer, vous pouvez ajouter des nichoirs dans votre jardin ou des faux-nids. (à retrouver juste ici).

Il faut absolument éviter des détruire les nids dans votre jardin. Vous pouvez aussi installer des faux nids pour faciliter leur implantation dans votre jardin. Les hirondelles viennent aussi se nourrir à la surface de la mare en capturant les moustiques.

La chauve-souris

La chauve-souris est un excellent prédateur du moustique. Installez également une lumière à allumer une fois la nuit tombée afin d’attirer les moustiques et autres insectes. Ces dernières seront attirées par cette nourriture. Une chauve-souris peut avaler jusqu’à 600 insectes par heure.

Pour les attirer, vous pouvez acheter une maison à chauve-souris que vous placerez ensuite à proximité du bassin. Une chauve-souris peut manger en une nuit son poids en moustiques.

La libellule

Une libellule peut manger des centaines de moustiques par jour. C’est la solution zéro-déchet pour capturer les moustiques dans votre jardin. Pour attirer les libellules aux abords de votre bassin, il vous suffit d’ajouter quelques plantes mellifères.

Avec des plantes aquatiques et des pierres, vous pouvez attirer les libellules dans votre cour par exemple. Pas besoin d’avoir un grand étang pour les faire venir. Les plantes aquatiques jouent un rôle important : les libellules se reproduisent dans l’eau, les petits ont besoin, par la suite, de se cacher. Les larves de libellule adorent les larves de moustiques.

Ce qu’il faut retenir de tout ça,

Un bassin bien équilibré dans le jardin, avec des plantes aquatiques et des zones pour que les animaux puissent boire permet de lutter efficacement contre les moustiques. C’est aussi un aimant à biodiversité. Pour réduire naturellement les quantités de moustiques dans un bassin, vous pouvez :

  • Attirer les grenouilles en créant une mare naturelle dans votre jardin
  • Installer des nichoirs ou faux nids pour attirer les hirondelles
  • Ajouter des plantes aquatiques qui attirent les libellules (guide juste ici).
  • Installer des maisons à chauves-souris à deux pas de votre bassin (et petite lumière d’ambiance).

Comment créer mon premier bassin de jardin?

Le 6 Juin 22

Publié dans la catégorie :

Comment créer un étang ou un bassin? Les étapes indispensables pour créer son étang, bassin de jardin ou mare naturelle.

Nous souhaitons vous présenter différentes techniques et aspects que vous allez rencontrer dans la conception, la réalisation et l’entretien d’un bassin. Créer un étang (pièce d’eau) de jardin est une formidable aventure qui demande cependant des choix éclairés et un minimum de connaissances.

Ce micro-guide va vous permettre de vous familiariser avec le monde de l’étang (pièce d’eau). Nous sommes là aussi pour vous aider dans cette aventure par nos conseils et notre expertise. Il n’y a pas de mauvaises questions pour réaliser le bassin de vos rêves. Avant de donner le premier coup de pelle, venez nous rendre visite (avec des photos, des plans et même un croquis).

Choisir la forme de son bassin

Si toutes les formes sont envisageables, veillez à en dessiner une qui n’entrave pas la bonne circulation de l’eau et des poissons. Toutes les formes d’étranglements sont à éviter. Si vous utilisez une bâche comme étanchéité, des formes trop irrégulières (bassin en L ou en U) génèrent également beaucoup de pertes (dans la bâche).

Quelle profondeur pour mon étang / bassin ?

La profondeur d’un bassin doit impérativement atteindre 80 cm minimum pour le bien-être des petits poissons et 1 m pour les grands (koïs, esturgeons,…). Les autres paliers sont indispensables pour les plantations. La plus grande profondeur doit couvrir au moins 30% de la surface du bassin.

Choisir son étanchéité

Bassins préformés

Nombreux modèles en polyester, polyéthylène, aluminium et corten de 50 à 9800 litres, avec ou sans lame d’eau.

  • Rapidité d’exécution
  • Très solide
  • Pas de pli (par rapport à la bâche)
  • Formes limitées

Bâches PVC

Elles sont disponibles prédécoupées. Ces bâches sont moins résistantes aux UV que les bâches en EPDM et ont une durée de vie de maximum 10 ans. Pour ce type de bâche, prévoyez une sous-couche de protection en géotextile (400 g/m2).

Bâches EPDM

Bâches EPDM à la découpe

Membrane monocouche synthétique en « caoutchouc » de 1,02 mm d’épaisseur ; 1,25 kg/m². Garantie de 10 ans (vice caché ou défaut de fabrication). Garantie de 20 ans (résistance aux UV).

Largeurs disponibles : 3,05 m – 4,27 m – 6,1 m – 7,62 m – 9,15 m – 12,2 m – 15,25 m
Longueur : jusque 61 m
Pour ce type de bâche, prévoyez une sous-couche de protection en géotextile (400 g/m2).

  • À la portée de toute personne manuelle
  • Formes à l’infini
  • Présence de plis

Bâches EPDM pour étang sur-mesure

Nous vous proposons des bâches soudées sur-mesure assemblées et soudées en usine. Ces bâches en EPDM sont utilisées sur des formes classiques. Vous évitez les plis.

Revêtement Polyester

Étanchéité constituée de 2 couches de mat de verre 450 g/m² et de résine polyester avec durcisseur. Top coat comme couche de finition colorée. Le support doit être lisse et autoportant (maçonnerie et cimentage). Nous recommandons de faire appel à un spécialiste car ce produit nécessite une certaine expérience.

Nous vous conseillons de placer sous la bâche un bon feutre de protection. Pour la fi xation de la bâche, nous vous recommandons de placer des piquets et une bordure d’étang ECOLAT.

Comment calculer la mesure de ma bâche?

Comment calculer les dimensions d’une bâche ? 2 formules pour calculer les dimensions d’une bâche :

  • La plus grande largeur développée + 2x 50 cm X la plus grande longueur développée + 2 x 50 cm
  • La longueur + 2x la profondeur + 1 m X la largeur + 2x la profondeur + 1 m

La finition des bords de l’étang (pour être bien de niveau)

L’Ecolat est la solution idéale pour réaliser une bordure écologique, esthétique et à niveau. Il s’agit d’un rouleau à placer tout autour de l’étang et fixé tous les 50 cm sur des piquets. Toutes les finitions des bords d’un bassin sont possibles dès lors que l’Ecolat est posée.

Voici quelques illustrations de finitions réalisables :

  1. Pierres naturelles, klinkers ou dalles posées sur le lit de stabilisé.
  2. Finition des bords à l’aide de roches ou cailloux.
  3. Gazon venant à fleur du bord du bassin.

Importance du cycle de l’azote dans un étang

Le cycle de l’azote est un cycle biogéochimique qui décrit la succession des modifications subies par les diff érentes formes de l’azote (ammoniaque, nitrites, nitrates, …). Un bassin sans renouvellement d’eau qui contient des poissons voit naturellement son eau verdir sous l’action du soleil et de la chaleur. Il y a aussi des facteurs externes comme les feuilles d’arbres, les plantes aquatiques fanées, les déchets organiques qui peuvent s’accumuler dans votre bassin.

Les poissons qui y vivent salissent l’eau de leurs excréments. Une quantité importante de matière organique se retrouve donc dans l’étang sous une forme toxique pour les poissons (ammoniaque et nitrites). Une filtration biomécanique couplée à un UV adapté au bassin permet de garder une eau limpide et saine et d’évacuer les dépôts au fur et à mesure.

Comment mieux contrôler les algues filamenteuses?

Le 5 Juin 22

Publié dans la catégorie :

Comment mieux contrôler les algues dans votre étang?

Dans ce micro-guide, on vous présente une solution qui va permettre de prévenir l’eau verte et le développement des algues. Les algues ont tendance à se développer pour plusieurs raisons dans un étang : qualité d’eau, surcharge en poissons, manques de plantes, filtration sous-dimensionnées.

Chez Aquiflor, nous pouvons vous aider à limiter le développement des algues filamenteuses. Ca reste compliqué de les éliminer complètement, mais, on peut vous aider à les « contrôler ». La première chose à faire avant d’utiliser une solution contre les algues, c’est d’analyser l’eau de votre étang.

Quels paramètres faut-il vérifier?

Une eau de qualité est vitale pour un bassin équilibré et des poissons en bonne santé. L‘eau de ville non adoucie sera toujours préférée à une eau de pluie ou de puit pour ses qualités sanitaires et minérales. En eff et, l’eau du bassin doit être exempte de pesticides, de métaux lourds et doit comporter un grand nombre de minéraux. Les paramètres à respecter scrupuleusement sont les suivants :

  • PH : entre 6,8 et 8,2
  • GH : entre 8 et 15 dH
  • Conductivité (uS) : entre 500 et 1000
  • KH : entre 6 et 12 dH
  • NO2 : maximum 0,15 mg/litre

Pensez à prendre un échantillon d’eau lorsque vous nous rendez visite, nous nous ferons un plaisir de faire une analyse complète de votre eau gratuitement. Vous avez un système de filtration adapté et une qualité d’eau correcte mais votre eau est toujours chargée en algues ? Vous avez des soucis avec vos poissons malgré une qualité d’eau irréprochable ?

Pensez également à analyser :

  • PO4 (phosphates) : le plus proche de 0, maximum 0,03 mg/litre
  • NH3 (ammoniac) : maximum 0,01 mg/litre
  • NO3 (nitrates) : maximum 50 mg/litre

Quelle solution préventive contre les algues?

Avez-vous déjà essayé l’Aquipond Greenstab? C’est un produit naturel qui permet de limiter les algues. Il permet également d’améliorer la qualité d’eau. C’est un produit biologique ou vous n’avez pas de risque de « surdosage ». Il bloque l’assimilation des éléments nutritifs dont les algues ont besoin pour grandir.

Quelle quantité de greenstab pour mon bassin?

Nous vous recommandons de prévoir 25G / 1000 litres d’eau. Si c’est la première fois cette année que vous allez ajouter du greenstab, nous vous recommandons de l’utiliser 2X sur le mois. En dose d’entretien pour contrôler le développement des algues filamenteuses, vous pouvez l’utiliser 1 X par mois.

  • Utilisation 1 X par mois

Greenstab est une solution naturel qui rend l’utilisation des produits anti-algues dans la plupart des cas inutiles. Cette solution a aussi d’autres avantages :

  • Stimule l’appétit des poissons
  • Favorise le développement des couleurs
  • Enrichit l’eau en minéraux

Un pot de 1 kilos permet de traiter un bassin de 10m³ pendant 6 mois, dosage initial compris.

Quelle solution efficace et naturelle pour éliminer les algues?

Nous utilisons souvent la paille d’orge pour résoudre des problèmes d’algues filamenteuses dans un étang. La paille d’orge est méthode naturelle qui permet de supprimer les lagues en étang. La paille d’orge va faire baisser le Ph dans l’étang. Elle va permettre de limiter le développement des algues dans l’étang.

Un bassin équilibré, c’est la clé !

Le cycle de l’azote est un cycle biogéochimique qui décrit la succession des modifi cations subies par les diff érentes formes de l’azote (ammoniaque, nitrites, nitrates, …). Un bassin sans renouvellement d’eau qui contient des poissons voit naturellement son eau verdir sous l’action du soleil et de la chaleur. Il y a aussi des facteurs externes comme les feuilles d’arbres, les plantes aquatiques fanées, les déchets organiques qui peuvent s’accumuler dans votre bassin.

Les poissons qui y vivent salissent l’eau de leurs excréments. Une quantité importante de matière organique se retrouve donc dans l’étang sous une forme toxique pour les poissons (ammoniaque et nitrites). Une fi ltration biomécanique couplée à un UV adapté au bassin permet de garder une eau limpide et saine et d’évacuer les dépots au fur et à mesure.

Entretien d’un bassin de jardin en automne & hiver – Les bons gestes à connaître

Le 9 Oct 21

Publié dans la catégorie :

Quels sont les bons gestes à adopter pour entretenir un bassin ou étang en automne. C’est une excellente question car l’automne est une période essentielle pour préparer votre bassin à l’hiver, et surtout au printemps prochain. Vous possédez un étang et vous vous demandez surement ce qu’il faut faire en automne.  L’automne est le bon moment de se préparer aux journées plus froides et aux premières gelées nocturnes dans votre jardin. De la récolte au jardinage, il y a beaucoup à faire. Nous sommes ravis d’être en mesure de vous proposer toutes sortes de solutions utiles pour l’entretien de votre étang à cette période. Anticiper l’hiver et le printemps vous permettra de garantir une eau claire toute la saison prochaine.

Les bons gestes pour entretenir un bassin de jardin en automne :

La saison touche à sa fin, et vous venez de tomber sur notre guide pour entretenir un bassin en automne & hiver. L’automne est une période propice à l’entretien et à l’aspiration d’un plan d’eau. En réalisant un entretien du bassin en automne, vous réduisez l’arrivée des algues au printemps.  Voici une liste de conseils pour entretenir un bassin en automne (et aussi un peu en hiver).

Réalisez un entretien d’automne :

L’automne est le meilleur moment pour prendre soin de votre étang car les amphibiens juvéniles seront partis, tandis que les insectes adultes seront en hibernation. C’est aussi une période ou les poissons vont rentrer en hivernation et pour ça, vous devrez leur garantir une bonne qualité d’eau. Tout ça passe par quelques conseils essentiels à découvrir ci-dessous.

Réalisez une analyse de l’eau (équilibrer si nécessaire).

Avec les pluies plus courante en basse saison, on vous recommande de surveiller le GH & le KH de votre bassin. Avec des duretés bien hautes en hiver, vous allez plus de chances de garder une eau bien équilibrée au printemps.Qui dit automne dit très généralement fortes pluies, celles-ci font chuter vos duretés d’eau. Assurez-vous qu’elles soient assez élevées pour passer l’automne en toute sérénité. Vous pouvez utiliser un set d’analyse d’eau pour étang. Il est compliqué pour vous de passer jusqu’à chez nous? Découvrez notre guide ici pour réaliser vous-même une analyse d’eau.

Utilité d’un skimmer, d’un aspirateur de surface ou d’une bonne épuisette (avant que ça coule).

À l’approche de l’automne, les arbres et les arbustes commencent à perdre leurs feuilles. Quand elles tombent dans un bassin, elles peuvent créer une surface colorée sur l’eau. Cependant, bien qu’elles soient belles à la surface, ces feuilles coulent progressivement au fond du bassin et forment une couche de boue. Avec le bon équipement, il est facile d’éviter que cela ne se produise : Les aspirateurs de surface retirent les feuilles et les petites brindilles de la surface de l’eau avant qu’elles ne coulent. Vous pouvez également penser à l’intégration d’un skimmer de type biosys, ou utilisez une épuisette adaptée pour ramasser les feuilles à la surface de l’eau.  Chez notre partenaire OASE, les modèles SwimSkim et Skimmer 250 fonctionnent indépendamment via une pompe intégrée, le modèle AquaSkim peut être raccordé à la pompe de bassin existante.

Nettoyez la vase et les déchets sur le fond

La vase au fond du bassin est une source de nutriments pour algues au printemps. Éliminez la vase en utilisant un aspirateur pour étang, ou un biobooster avec une épuisette. Les bactéries dégradent la vase, les granulés pH empêchent l’acidification et la chaux naturelle optimise la dureté de l’eau.

Découvrez ici un guide pour choisir un aspirateur pour étang : cliquez-ici.

Sous la surface de l’eau, l’activité des habitants du bassin commence à ralentir. À mesure que les saisons changent, ils commencent à rechercher des zones plus profondes et plus chaudes près du fond du bassin. Avant que les poissons ne se cachent sur le fond, c’est le moment de passer un dernier coup d’aspirateurs. Découvrez ici comment choisir un aspirateur adapté à votre volume d’eau.

Nous vous recommandons de nettoyer soigneusement le fond du bassin pour en éliminer la boue et les restes de plantes à l’avance. Un aspirateur de bassin et de piscine permet de le faire facilement. Le modèle d’entrée de gamme PondoVac Classic est adapté aux petits bassins plus faciles à entretenir, tandis que le PondoVac 3 convient aussi bien aux bassins de petite et moyenne taille. Pour les grandes étendues d’eau, nous recommandons un aspirateur de bassin haute performance tel que les modèles PondoVac 4 et 5. Ces appareils puissants sont équipés d’un écoulement d’eau sale ainsi que d’autres accessoires pratiques. Tous les aspirateurs de bassin sont fournis avec différentes buses.

Adaptez votre nourriture pour préparer vos poissons à l’hiver.

Il est important de donner de la nourriture adaptée à base de germes de blé et facilement assimilable pour préparer vos poissons à passer l’hiver sans soucis. Quand la température d’eau est inférieure à 18°C, nous vous conseillons la nourriture wheat-germ.

Lorsque la température de l’eau est inférieure à 7-8 °C, l’activité des poissons (surtout des carpes koïs) diminue considérablement. Il faut donner aux poissons l’aliment wheat-germ (automne-hiver), qui a une faible valeur énergétique et s’assimile rapidement. Les poissons passent l’hiver en bonne santé.

Taillez vos plantes de marais et enlevez les feuilles mortes.

Coupez et enlevez les feuilles et les fleurs fanées qui tomberont dans l’étang et se décomposeront, polluant l’eau. C’est le moment idéal pour un dernier gros coup de jardinage dans votre bassin. Pensez à toujours bien tailler vos plantes 5 à 10 cm au dessus du niveau d’eau afin d’éviter qu’elles ne pourrissent.

Ne laissez pas à celles-ci le temps de se décomposer afin d’éviter tout excès de nitrate. Les filets de protection pour étang sont très efficaces pour protéger l’étang de la tombée des feuilles mortes.

Lorsque vos fleurs et l’herbe autour de votre bassin profitent des derniers rayons estivaux et que la température se rafraîchit, c’est le moment idéal pour tailler vos plantes de bassin avant l’automne et l’hiver. Vous pouvez couper les tiges brunes et les restes de plantes mortes sans vous mouiller les pieds en utilisant des ciseaux de bassin. Les débris peuvent ensuite être ramassés à l’aide d’une pince ou d’une épuisette.

Ces accessoires utiles pour l’entretien de votre bassin n’occupent que peu d’espace dans abri de jardin, et vous pouvez les garder à portée de main pour les utiliser lorsque vous en avez besoin. Les épuisettes pour bassin et poissons à maillage fin peuvent être utilisées pour ramasser en toute sécurité les feuilles, les restes de plantes et la faune du bassin. Les ciseaux de bassin FlexiCut 2 en 1 peuvent être utilisés pour réaliser des coupes tout en maintenant le matériau coupé.

Placez un filet pour empêcher les feuilles et branches de tomber dans le bassin.

Afin de limiter que trop de feuilles ne tombent dans votre bassin (et surtout ci vous venez de suivre le conseil ci-dessus), il peut être très intéressant d’installer un filet de protection. Cela vous facilitera grandement la tâche ! Au printemps, il vous suffira d’enlever le filet qui recouvre la surface de votre bassin.

Un filet va vous permettre de recueillir les feuilles et les branches qui tombent dans le bassin. Ces filets existent en plusieurs dimensions. En étendant un filet de protection à mailles fines par-dessus le bassin, vous protégez aussi vos poissons des hérons affamés !

Protégez vos poissons contre le héron

C’est en automne que l’on constate le plus d’attaques de héron dans les bassins. L’automne et l’hiver sont des périodes de chasse car la nourriture est limitée. En étendant un filet de protection à mailles fines par-dessus le bassin, vous protégez aussi vos poissons des hérons affamés !

Nettoyez votre filtre et votre pompe avant l’hiver (à l’eau claire).

On se motive une bonne dernière fois pour faire un dernier entretien de son matériel afin de garder une eau claire pour la fin de saison. Courage !

Retirez votre lampe UV avant les premières gelées.

Quand l’hiver pointera  le bout de son nez avec les gelées qui l’accompagnent, pensez à rentrer votre UV à l’abris du gel afin d’éviter toute casse de votre quartz.

Lorsque la température de l’eau descend constamment en dessous de 10 °C, vous pouvez commencer à penser à éteindre votre clarificateur ultraviolet. En effet, la température de l’eau est maintenant trop froide pour que les algues unicellulaires puissent y survivre.

Protection antigel

Un étang ne peut pas gelé completement. Il faut toujours un échange entre l’eau et l’air. Voici une vidéo réalisée par un magasin que nous connaissons bien qui vous présente quelques solutions anti-gel (et surtout qui explique le pourquoi du comment).

Il est important que la surface de votre bassin ne gèle pas complètement, car cela empêchera l’oxygène d’entrer dans le bassin par diffusion et empêchera également les gaz toxiques de s’échapper.

Une mortalité des poissons par manque d’oxygène se passe dans un bassin gelé completement. Ne jamais briser la glace. Les vibrations peuvent provoquer des lésions internes aux poissons.

SOURCES : 

Besoin d’un conseil personnalisé ?